-A A +A

Nettoyage des tags

Version imprimable

Nettoyage des tags et création "Graff"

Les tags ont un caractère symbolique très fort. Ils dégradent le cadre de vie et donnent une image négative de la ville. Ils nourrissent également les sentiments d’insécurité et de relégation. La lutte contre les tags est devenue un élément fort de la politique municipale de la ville de Dax.


Un relevé précis des espaces tagués


Aussi, en avril dernier, à la demande de la municipalité, les services techniques municipaux ont réalisé un état des lieux des tags dans la ville. Plus de 2500 m² d’espaces à nettoyer ont ainsi été relevés sur l’ensemble de la commune.


La campagne de nettoyage et d’entretien

Dès le 8 juillet, la ville de Dax confie à une entreprise spécialisée le nettoyage systématique des tags et la mise en œuvre, sur le support, d’un vernis de protection.
Dans un second temps une entreprise d’insertion sociale assurera l’entretien dès que de nouveaux tags apparaîtront sur les immeubles déjà traités : nettoyage haute pression et pose d’un vernis de protection. Le montant total de la campagne de nettoyage s’élève à 101 500 €TTC sur 3 ans, et le traitement des nouveaux tags aura un coût de 23 €TTC par m².

 


L’identification nécessaire des propriétaires pour un nouveau service rendu par la ville

De nombreux tags concernent des immeubles privés. Lors de l’apparition de nouveaux tags, les propriétaires auront la possibilité de solliciter l’intervention du service d’entretien à l’aide d’un numéro vert et via un formulaire disponible à l’accueil de la Mairie. Ils bénéficieront en outre d’une information sur les solutions techniques de lutte contre les tags.

 

Pour signaler aux services municipaux tout nouveau tag. L’intervention est gratuite pour les propriétaires :

Numéro vert : 0 800 01 74 44,


Une répression éducative

Grâce à une politique partenariale de sécurité, une intensification de la répression va être menée par la Police Nationale en liaison avec la Police Municipale. Lorsque les auteurs seront identifiés, une meilleure exécution des peines de travail d’intérêt général (TIG) sera mise en œuvre en collaboration avec la collectivité dans le cadre de la campagne de nettoyage.


Des actions de prévention

Du tag au graff

La langue française distingue les termes "tag" et "graffitti". Le "tag" est une simple signature ou un parafe, vite fait et apposé n'importe où. Le graff ou graffiti est vu comme une création artistique. Aujourd’hui, l'opinion publique semble faire la distinction entre tags et graff et la technique picturale est appréciée en tant que telle. Certaines entreprises font appel à des artistes graff pour décorer leurs façades et leurs devantures (murs aveugles, boutique de Surf, de jeux vidéo, restaurant, Bar)


D’un « chantier graff » à des panneaux d’expression libre

Afin d'accompagner la campagne de nettoyage d’un volet de prévention sociale, le Centre Social Municipal a imaginé de créer des panneaux d'expression graffitis en réutilisant des anciens panneaux électoraux. En outre, un message citoyen sur les conditions de la liberté d'expression sera apposé sur ces panneaux.


Ce travail d'habillage graff des panneaux aura lieu durant une semaine au mois de septembre 2008. Il s'agit bien d'un travail et non d'une animation où l 'intention est de se faire plaisir. En effet, il faudra préparer des panneaux pour répondre à une commande dans le but de permettre ensuite aux autres de s'exprimer artistiquement et librement. C'est pourquoi, ce travail de préparation des panneaux sera conduit sous forme d'un chantier avec un artiste muraliste graff encadrant 2 jeunes qui seront recrutés à cet effet.

A l'issue de ce travail, ces panneaux d'expression graffitis seront installés sur 5 emplacements choisis pour leur grande visibilité:
- Rue Sully (près de la Mairie)
- Boulevard des Sports
- Cours Foch
- Collège Léon des Landes
- Quartier Cuyès


Puis, au vu du recueil des graffitis, il sera envisagé de prolonger la valorisation de l'expression graffitis en proposant des stages graff notamment pendant les vacances de la Toussaint, et d'exposer ces panneaux dans des lieux culturels ou publics et lors d’un événement prévu dans le cadre de la campagne de communication.

 

2 000m2 de tags ont été traités en 2 ans.


Actuellement, la Ville nettoie les dégradations au fur et à mesure, selon trois modes de nettoyage : sablage, peinture, et traitement chimique avec des produits biologiques. Cette démarche propreté entre dans le cadre du projet Coeur de Ville et d' amélioration du cadre de vie en centre ville.


Quels tags la ville nettoie-t-elle ?

La ville intervient sur les tags situé sur le domaine public et sur le domaine privé uniquement lorsque le tag est visible depuis l'espace public. Toute intervention sur le domaine privé nécessite l'accord du propriétaire.

 


Comment nettoie-t-on les tags ?

Il existe 3 façons différentes de traiter les tags :

- par aérogommage ou sablage

- par recouvremment de peinture (trois teintes sont proposées : blanc, beige et gris)

- par application de produit décapant d'origine végétale et bio-dégradable