-A A +A

Mutualisation des services

Version imprimable

Depuis le 1er janvier 2016, l’organisation de la Communauté d’agglomération a franchi une étape capitale en mutualisant son directeur général des services avec la ville centre de Dax. Ce qui permet de rationaliser les dépenses et d’envisager un management des services plus actif.

 

Intercommunalité et mutualisation :
une gouvernance partagée

Rationalité et efficacité au service des
vingt communes du territoire et des contribuables

La mutualisation évolue avec la création de pôles communs. C’est une évolution considérable qui ne change rien pour le quotidien des habitants de Dax et du Grand Dax. Mais elle n’en demeure pas moins fondamentale pour l’avenir du territoire et sa nouvelle gouvernance.


Avec la création de treize grandes régions dans le pays (au lieu de vingt-deux précédemment) les compétences des intercommunalités se sont accrues et élargies. Cette nouvelle situation et ces nouvelles responsabilités, en matière de tourisme, d’urbanisme et de commerce, imposent une structuration des services plus forte.

 

> Éviter les dépenses redondantes

La nouvelle gouvernance d’Élisabeth Bonjean a immédiatement pris en compte ces nécessités.
Aujourd’hui, l’intercommunalité permet la promotion de la singularité de chaque commune. Mais, aussi, elle offre la possibilité de mettre en commun tout ce que chacun ne peut pas faire seul dans sa commune mais qui peut être accompli ensemble. Enfin, et c’est un aspect très important, cette intelligence commune protège le contribuable en évitant les dépenses redondantes.

L’organisation administrative du Grand Dax au service de tous les habitants était nécessaire.


> Création d'un Pôle juridique commun

Qu’est-ce qu’un service commun ?

C’est un service, une direction ou un pôle d’activité, qui gère l’ensemble des dossiers qui relèvent de sa compétence, indépendamment de leur origine territoriale. En d’autres termes, un service commun est nécessairement un service communautaire, dont l’activité répond aux besoins et aux attentes des communes qui ont mis leurs moyens en commun.

 

Avant le mois de janvier, la situation était la suivante. La Communauté d’agglomération disposait d’un service juridique comptant deux agents. Pour faire face aux nouveaux besoins et responsabilités, la logique aurait dû conduire à recruter des personnels pour faire face. Or, la ville centre qu’est Dax dispose depuis longtemps d’une direction juridique qui gère les marchés publics, les assurances et le conseil et l’analyse juridiques. Dès lors, une question de simple bon sens se posait. Est-ce que le service déjà structuré de Dax, renforcé par les deux agents du Grand Dax, peut prendre en charge les dossiers existants et ce qui va arriver de façon supplémentaire ? La réponse est évidemment oui dès lors que l’on regarde la réalité des dossiers.

 

 

voirie grand dax

 

> La voirie transférée à l'agglomération


Depuis le 1er janvier dernier, le transfert de la gestion de la voirie de Dax à la Communauté d’agglomération du Grand Dax est effectif.
Une nouvelle étape dans l'organisation des services et l’accomplissement des missions qui prend définitivement en compte toute la voirie du territoire du Grand Dax.

Alors que toutes les communes avaient intégralement transféré leur voirie à la gestion communautaire, il y a dix ans, Dax ne l’avait fait que pour 10 %. Une cohérence globale est aujourd’hui le maître mot. Les personnels de Dax qui étaient engagés dans le travail d’entretien et de propreté de la voirie sont désormais transférés sous la responsabilité d’un directeur des services techniques communautaires.


Une organisation qui permet à chacun des agents de vivre des améliorations dans l’exercice quotidien de ses missions, de rationaliser les dépenses, et aux usagers de continuer à bénéficier d’un service public de qualité.

 

le service proprete transfere a l'agglomeration du Grand Dax

 

Du gagnant-gagnant à tous les niveaux

Il est aisé de comprendre que tout le monde est gagnant dans cette nouvelle organisation :

  • Les contribuables ne sont pas sollicités de façon inutile.
  • Les habitants bénéficient d’une qualité accrue de services sur tout le territoire.
  • Les communes peuvent profiter d’une qualité de conseil à laquelle elles n’avaient pas toujours accès auparavant.
  • Dax transfère une partie de ses agents sans rien perdre du bénéfice de leurs compétence pour la commune.
  • La Communauté d’agglomération bénéficie d'un coût de transfert d'agents vers ses services nul puisqu’il sera retenu sur la dotation de compensation de la Ville de Dax. Et cette arrivée de nouveaux agents va améliorer le coefficient d’intégration fiscale de l’Agglomération, laquelle, très concrètement, va pouvoir obtenir des aides financières de l’État plus favorables.

 

Après la création d’un Pôle juridique d’Agglomération, d’autres services ont été mis en commun selon le même principe de la rationalité et de l’efficacité : la direction des finances, des ressources humaines, des réseaux informatiques…, toute l’armature nécessaire pour muscler les actions au service des enjeux du territoire du Grand Dax et donc de Dax.